Etude Reech sur les influenceurs et les marques en 2017

Le marketing d’influence est une tendance forte de cette année 2017, comme vient le confirmer une récente étude menée par la plateforme Reech.
Les chiffres et les tendances mise en avant viennent compléter et conforter l’étude menée parallèlement par l’agence Heaven que nous vous présentions dernièrement.

Il n’y a pas d’age pour être influenceur

Si les influenceurs étaient il y a encore quelques années exclusivement des étudiants et de jeunes actifs, désormais ils sont 9% à avoir moins de 18 ans et 37% à avoir plus de 30 ans.

Instagram premier réseau d’influence

Cette étude vient confirmer ce que soulignait déjà l’étude Heaven : Instagram est en passe de devenir le média principal d’influence devant Facebook et les sites internet

Des communautés de toutes les tailles, qui mettent du temps à se consolider

Les tailles des communautés sont très variables :

  • 1 influenceur sur 3 a moins de 5000 abonnés ou visiteurs
  • 1 influenceur sur 3 a entre 5000 et 30.000 abonnés ou visiteurs
  • et 1 influenceur sur 3 plus de 30.000 abonnés ou visiteurs

A noter que 6,7% ont des communautés de plus de 100.000 abonnés ou visiteurs, ce qui en fait de petits média.

 

 

 

Sans surprise, il faut du temps pour construire sa communauté et si les 500 premiers fans peuvent s’acquérir en 6 mois il faut en moyenne plus de 4 ans pour passer la barre des 100.000 abonnés :

Néanmoins les marques n’hésitent pas à contacter les nouveaux influenceurs dès leurs premiers pas sur la toile, 78% ayant été contactés moins d’un an et demi après le début de leur activité.
Un chiffre à prendre avec du recul, car ces partenariats jouent souvent sur la flaterie afin de négocier des deals qui ne sont pas à la faveur des jeunes influenceurs…

 

Des influenceurs sursollicités

En moyenne, les influenceurs français sont sollicités 1 à 3 fois par semaine par des marques, des chiffres qui peuvent dépasser les 50 sollicitations, en particulier pour les sites sur Google Actualités, les comptes twitter à plus de 10.000 abonnés et les comptes Facebook à plus de 50.000 fans.

Beaucoup de partenariats en nature

Si un influenceur sur deux accepte de parler d’un produit offert, 37% portent une attention particulière aux valeurs de la marque et 35% valorisent la qualité de la prise de contact.
En effet les agences et marques continuent encore à spammer et à mal personnaliser leurs sollicitations, bien que ce point noir ait été de nombreuses fois souligné par les influenceurs.

Et si on parlait d’argent ?

A noter que seuls 30% des partenariats donnent lieu à rémunération financière, et qu’une grande majorité des compensations est inférieure au montant assez ridicule de 100€ :

 

Les chiffres qui suivent soulignent à quel point les motivations des influenceurs sont difficiles à qualifier en amont, puisque ces montants semblent globalement les satisfaire :

Si 4,2% des influenceurs tirent de leurs partenariats un vrai salaire, 89,5% des influenceurs français gagnent moins de 5000 € par an avec leurs réseaux sociaux.

Etude Complète Les Influenceurs et les Marques en 2017

Infographie Les Influenceurs et les Marques

Source Reech

Etude Reech sur les influenceurs et les marques en 2017

Vous avez un projet ?

Parlons-en ensemble

Nous contacter

Partager cet article

Noter cet article

Fabien Elharrar - 314 articles
Consultant en acquisition d'audience, monétisation web et growth hacking.
159 solutions pour monetiser votre blog
RECEVOIR LES MEILLEURS ARTICLES
JE M'ABONNE
Etude sur le Marketing d’influence en 2017 #InfluenceForward

Fermer