Etude sur le Marketing d’influence en 2017 #InfluenceForward

A l’agence nous travaillons sur plusieurs dimensions : SEO, réseaux sociaux, marketing de contenu, emailing, etc.

On vous parlait d’une plateforme dédiée au marketing d’influence il y a quelques jours, c’est donc avec beaucoup d’intérêt que nous avons pris connaissance de la récente étude InfluenceForward menée par l’agence RP Heaven, qui permet de cerner plus précisément cette tendance.

Une mixité des profils

Le profil des influenceurs interrogés était mixte, quasiment moitié/moitié hommes et femmes.
Sans surprise certaines thématiques sont traitées quasi exclusivement par des femmes (beauté, décoration, cuisine) mais elles sont aussi plus de 20% à aborder des thématiques plus masculines telles que les jeux vidéo ou le high-tech.

La percée d’Instagram

Si Facebook, Twitter et les blogs et sites personnels restent les principales plateformes de diffusion, on constate une vraie percée d’Instagram et de Snapchat, et sans surprise le recul de Google+

Un désintérêt relatif de Facebook

Les influenceurs privilégient généralement leur site et Instagram pour toucher leurs communautés.
Twitter et Facebook ne sont parfois à la seconde place, quand ils sont cités…

Ceci n’a rien d’étonnant étant donné que Twitter reste un canal d’engagement difficile à maîtriser.
Facebook propose des outils plus puissants, mais les changements de règles, et les nouveaux algorithmes qui ont encore réduit le reach naturel l’été dernier semblent avoir découragé définitivement les influenceurs…

Influenceur : une activité qui se professionnalise

Fiat intéressant, pour 17% des influenceurs interrogés leurs activités en ligne sont leur principale source de revenus et plus de la moitié ont un budget d’auto-promotion.
Néanmoins seuls 4% des influenceurs sont représentés par des agents, et il s’agit principalement de networks de Youtubeurs.

Des sources de revenus qui changent

Tout comme les media pure players, les influenceurs délaissent la publicité display comme source de revenus.
On constate que les articles sponsorisés restent la première source de bénéfices mais elle est en recul tandis que des collaborations plus qualitatives se mettent en place.
Le relais ou l’organisation de jeu concours est également une activité monétisable.

La suite de l’étude fait un focus sur les tendances qualitatives du marketing d’influence avec de nombreux exemples.

Etude complète Influence Forward

Etude sur le Marketing d’influence en 2017 #InfluenceForward

Vous avez un projet ?

Parlons-en ensemble

Nous contacter

Partager cet article

Noter cet article

Fabien Elharrar - 314 articles
Consultant en acquisition d'audience, monétisation web et growth hacking.
159 solutions pour monetiser votre blog
RECEVOIR LES MEILLEURS ARTICLES
JE M'ABONNE
9 étapes pour passer à l’Inbound Marketing

Fermer